Un grand rosier se trouvait à l’entrée du jardin ; les roses qu’il portait étaient blanches, mais trois jardiniers étaient en train de les peindre en rouge. Alice s’avança pour les regarder

DSC05534

« Voudriez-vous avoir la bonté de me dire pourquoi vous peignez ces roses ? » demanda Alice un peu timidement

DSC05535

 « Le fait est, voyez-vous, mademoiselle, qu’il devrait y avoir ici un rosier à fleurs rouges, et nous en avons mis un à fleurs blanches, par erreur. Si la Reine s’en apercevait nous aurions tous la tête tranchée, vous comprenez. Aussi, mademoiselle, vous voyez que nous faisons de notre mieux avant qu’elle vienne pour — »

DSC05536

À ce moment un ourier, qui avait regardé tout le temps avec inquiétude de l’autre côté du jardin, s’écria : « La Reine ! La Reine ! » et ils se précipitèrent aussitôt la face contre terre. et Alice se retourna, désireuse de voir la Reine

DSC05533

la Reine dit sévèrement : « Qui est-ce ? » Elle s’adressait au Valet de Cœur, qui se contenta de saluer et de sourire pour toute réponse.« Idiot ! » dit la Reine en rejetant la tête en arrière avec impatience ;

et, se tournant vers Alice, elle continua : « Votre nom, petite ? »

DSC05537

« Je me nomme Alice, s’il plaît à Votre Majesté, » dit Alice fort poliment

DSC05539

 « Savez-vous jouer au croquet ? »cria la Reine.

DSC05541

« Oui, » cria Alice.

DSC05542

« Eh bien, venez ! » hurla la Reine ; et Alice se joignit à la procession, fort curieuse de savoir ce qui allait arriver.

DSC05544

« Il fait un bien beau temps aujourd’hui, » dit une voix timide à côté d’elle. Elle marchait auprès du Lapin Blanc, qui la regardait d’un œil inquiet.

DSC05545

« À vos places ! » cria la Reine d’une voix de tonnerre, et les gens se mirent à courir dans toutes les directions, trébuchant les uns contre les autres .

DSC05546

Alice n’avait de sa vie vu de jeu de croquet aussi curieux que celui-là.

DSC05547

Le terrain n’était que billons et sillons ; des hérissons vivants servaient de boules, et des flamants de maillets.

DSC05548

 Les soldats, courbés en deux, avaient à se tenir la tête et les pieds sur le sol pour former des arches.

DSC05549

Alice commença à se sentir très-mal à l’aise .Elle cherchait autour d’elle quelque moyen de s’échapper, lorsqu’elle aperçut en l’air quelque chose d’étrange ; c’était une grimace, 

« C’est Chester ; maintenant j’aurai à qui parler. »

DSC05550

« Comment cela va-t-il ? » dit le Chat, « Ils ne jouent pas du tout franc jeu, » commença Alice

DSC05532

« Est-ce que vous aimez la Reine ? » dit le Chat à voix basse.

« Pas du tout, » dit Alice. « Elle est si — » Au même instant elle aperçut la Reine tout près derrière elle, qui écoutait ; alors elle continua : « si sûre de gagner, que ce n’est guère la peine de finir la partie. »

La Reine sourit et passa.