* Un homme, passant près d’une rivière, aperçut un corbeau qui s’emparait d’une souris.

Il lui lança une pierre, le corbeau lâcha prise, et la souris tomba dans l’eau.

Le passant la retira et l’emporta chez lui ; comme il n’avait pas d’enfants, il se dit :

— Ah ! si cette souris pouvait se transformer en petile fille !

DSC00397

Et la souris fut aussitôt transformée.

DSC00405

La petite fille grandit, et un jour l’homme lui demanda :

— Qui veux-tu épouser ?

La jeune fille répondit :

— Je veux épouser celui qui est le plus fort.

DSC00403

L’homme alla trouver le soleil, et lui dit :

— Soleil ! ma fille veut épouser celui qui est le plus fort ; tu es celui-là, épouse donc ma fille !

Le soleil lui répondit :

— Je ne suis pas le plus fort, un nuage peut m’obscurcir

DSC00398

L’homme s’en fut trouver les nuages et leur dit :

— Nuages ! vous êtes les plus forts du monde ; épousez donc ma fille !

Et les nuages lui répondirent :

— Nous ne sommes pas les plus forts, le vent nous chasse.

DSC00406

L’homme alla trouver le vent et lui dit :

— Vent ! tu es le plus fort de tous ; épouse ma fille !

Le vent lui répondit :

— Je ne suis pas le plus fort, les montagnes m’arrêtent.

DSC00415

L’homme alla au pied des montagnes, et leur dit :

— Montagnes ! épousez ma fille ! vous êtes plus fortes que tout.

Les montagnes lui répondirent :

— Le rat est plus fort que nous, il nous ronge.

DSC00414

Alors, l’homme alla trouver le rat, et lui dit :

— Tu es l’être le plus fort du monde ; épouse ma fille.

Et le rat consentit.

DSC00411

L’homme retourna vers sa fille et lui dit :

— Le rat est le plus fort de tous ; il ronge les montagnes, les montagnes arrêtent le vent, le vent chasse les nuages, et les nuages obscurcissent le soleil ; or, le rat consent à t’épouser.

La jeune fille répliqua :

— Mais alors, comment faire ? Comment épouser un rat ?

DSC00410

Et l’homme, de nouveau, murmura :

— Ah ! si ma fille pouvait se changer en souris !

Aussitôt la jeune fille se changea en souris et épousa le rat.

DSC00417

Fin 

* conte de Léon Tolstoî